Les U13 du FCL remportent le Superball d'Avion

31 décembre 2016 - 01:22

Instauré par Dominique Delattre, (actuellement coach et responsable recrutement au RC Lens) à son arrivée au CS Avion, la réputation de ce tournoi n'est plus à faire. Mieux même, le Superball est reconnu par les spécialistes du football comme le plus gros tournoi en salle du Nord/Pas-de-Calais et sûrement l'un des plus relevés. Pendant cinq jours, 120 équipes se sont affrontés pour inscrire leur nom au palmarès de sa 25e édition dans les catégories U9, U11, U13 et U14.

Et c'est avec pur bonheur et fierté que nos U13 établissent encore une sacré performance en revenant victorieux de ce tournoi. Et de la bouche même des organisateurs ou de plusieurs spectateurs présents qui n'ont pas manqué d'aller saluer le coach à la fin du tournoi, c'est entièrement mérité tant le FCL a produit du beau football avec des statistiques largement à leur avantage, 34 buts inscris contre seulement 3 buts encaissés.

Dans une poule qu'ils ont  largement dominé jeudi avec des victoires face à Vimy (2-0), Arleux (9-0), Courcelles (7-0) et Harnes (7-0), c'est face à la belle école de football de l'Iris Croix que nos U13 avaient fort à faire pour le compte des quarts de finales. Et c'est sur une domination et un score sans appel (5-1), qu'ils vont rentrer dans le dernier carré face à Arras, qui était sans aucun doute l'équipe la plus la costaud et la plus difficile à jouer, une équipe complète avec des qualités autant techniques que physiques. Et dans un match, comme on pouvait s'y attendre, avec de l'agressivité et une forte intensité, le FCL qui compte aussi dans ses rangs des éléments prêt à répondre à ce genre d'adversaire, vont s'offrir une finale après une victoire pleines de maitrises (3-1). Un score qui présageait du bon pour nos jeunes Lambersartois tant l'équipe d'Arras dominait tout sur son passage depuis le début de la compétition.

Une finale de rêve pour le FCL qui s'offrait un derby face à l'Iris Club de Lambersart. Du déjà vu, puisqu'il y a 6 mois, nos mêmes U13 battaient le club voisin au tournoi de Mons en Baroeul (2-1). Et encore une fois, c'est nos violets qui vont ouvrir la marque logiquement. Bien mieux rentrés dans leur match que l'Iris qui ne parvenait pas à jouer son jeu habituel, ils ont parfaitement géré la rencontre en repoussant les quelques coup-franc dangereux qu'ils ont pu concéder et quand l'Iris a su trouver une fois la faille, notre gardien a su veiller et être concentré. Et malheureusement, ils auront manqué de réussite en touchant le poteau, dans un 2ème but qui les aurais mis à l’abri et aurait évité une séance de tirs au but puisque sur une de leur action malheureusement entaché d'une faute d'arbitrage, l'Iris égalisera à 2 minutes de la fin. C'était cruel tant l'équipe était bien en place mais c'est le football, comme l'a dit l'organisateur, qui a assumé son erreur sur le but, au final tout est bien qui finit bien, puisque le FCL ne tremblera pas et vont convertir tous leur tirs aux buts pendant que l'Iris lui va craquer. Comme toujours dans ces moments, c'est les pleures pour certains, les cris de joies pour les autres mais comme la souligné au micro le speaker, c'est une victoire méritée d'une belle équipe du FC Lambersart qui ajoute encore une belle page dans l'histoire du club et dans sa formidable épopée qui dure depuis 4 ans et qui récompense surtout un vrai travail de formation puisque sur les 7 joueurs présents, 5 sont formés au clubs depuis les U9. Et pour couronner le tout avec ce trophée collectif, le FCL remportera aussi un titre individuel avec le titre de meilleur buteur avec Gabin qui aura au moins mis plus d'une quinzaine de buts.

Avec les victoires du RC Lens en U11 ou par exemple de Croix en U14, dans un Super Ball d'Avion difficile à jouer, tant il est usant physiquement, la victoire du FCL en U13 démontre que le club a bien grandi et aujourd'hui, il s'est créé avec mérite une belle réputation et voit les mois et années sous un ciel bleu puisque l'ont peu apercevoir de plus en plus l’intérêt d'enfants qui veulent rejoindre notre club. Le travail continue.

 

 

 

Commentaires