Coupe de France : Dans l'histoire

28 septembre 2017 - 22:13

Dimanche, au terme d'un match exceptionnel d'intensité et de spectacle, le FCL se qualifiait pour la première fois de son histoire pour le cinquième tour de la Coupe de France !

Tout se présentait bien ! La météo avait décidé d'être plus conforme à la saison, l'adversaire du jour Guesnain, un grand nom du football de notre région, affichait un état d'esprit et une correction exemplaires, les spectateurs étaient présents en nombre (+de 200 entrées payantes et au moins 350 personnes dans le stade à la fin de la rencontre).

Avec un nombre important de jeunes enfants du club qui ne demandaient qu'à vibrer, les joueurs du coach Paul Leroy avaient décidé de commencer pied au plancher.

Et c'est ce qu'ils firent... La domination du FCL sur la première période fut quasiment totale. Enchainant les bonnes combinaisons, les locaux étouffaient les visiteurs qui ne devaient de voir leur cage inviolée qu'à la prestance de leur gardien, auteur d'une partie incroyable, et à la maladresse ou à la malchance de nos joueurs.

Lors de leur seule et unique incursion dans le camp des blancs, les visiteurs faillirent les punir mais Kevin sauva le ballon quasiment sur la ligne.

La mi-temps fut sifflée sur un 0-0 très heureux pour Guesnain.

La seconde mi-temps démarra sur le même tempo et Chebdin d'une frappe croisée délivra le stade, 1-0. Logique.

Mais Guesnain sortait de plus en plus la tête de l'eau, et lors d'un contre rondement mené faisait preuve d'un impitoyable réalisme pour égaliser. 1-1

Le score n'évoluait plus et les prolongations arrivaient...

Le FCL repartit à l'assaut de plus belle et Kevin crut bien trouver la faille de la tête, mais ce diable de portier adverse sortait une parade hallucinante !

Il restait 5 minutes dans les prolongations lorsqu'une incroyable mésentente dans la défense permettait à l'attaquant adverse d'ajuster une reprise de volée somptueuse (1-2). Stupeur dans le stade... Comment dominer autant et se faire punir comme ça ?

Sur l'engagement les Lambersartois firent souffler le vent de la révolte, et Alan à bout de force, centrait du gauche pour la tête de... Kévin qui n'avait pas dit son dernier mot et égalisait (2-2) dans une ambiance fantastique !

Plus que 180 secondes dans le temps réglementaire et la loterie des tirs aux buts entrerait en scène...

Mais les joueurs du FCL avaient décider que non, rien aujourd'hui ne les arrêterait. Thomas récupérant un ballon sur le côté droit, rentra dans l'axe et trouva la faille (3-2) devant un public en fusion !

Le match était fini ? Non, l'arbitre se plaisant sur le pré Lambersartois ajouta 3 minutes de temps additionnel minimum : une éternité.

Guesnain obtenait un corner et tout le monde montait dans la boite!! Le FCL se dégageait et Christophe héritait d'un ballon seul au milieu de terrain, il fila au but laissé vide par le portier venu jouer le surnombre. S'approchant du but Christophe vit un aux rebond lui faire louper l'immanquable, incroyable...

Guesnain y voyait un signe du destin et repartait à l'assaut des buts Lambersartois et obtenait un dernier corner. Le FCL tenait bon et au coup de sifflet de l'arbitre ce furent avant tout les enfants du club qui entrèrent sur le terrain pour célébrer leurs joueurs !

Sur notre page Facebook vous pourrez découvrir ces petites vidéos émouvantes où la communion entre les joueurs, les enfants et le public est juste exceptionnelle. Quel bonheur !

Grâce à cette nouvelle victoire, le FCL a gagné le droit de disputer le 5ème tour face à l'équipe de Saint Amand évoluant en National 3. Cinq divisions d'écart, un abysse ! Le match se déroulera au stade Georges Delfosse le dimanche 8 octobre prochain à 15:00.

Impossible me direz vous ? Peut être... Mais la devise historique du club, alors Fatima sports, n'était elle pas justement : "A coeur vaillant rien d'impossible" ?

Commentaires